Comment louer un Jet Ski

Si vous rêvez d’une virée en mer pour découvrir de superbes paysages ou pour avoir des sensations fortes, le Jet Ski est fait pour vous. L’été est la période idéale, vous pourrez ainsi en profiter pendant vos vacances d’été. Il est possible de pratiquer le Jet Ski dans trois endroits :

  • La mer : c’est l’endroit préféré des professionnels et amateurs de Jet Ski. Vous pourrez ainsi profiter de la mer, du sable chaud, de l’air marin, et de l’eau salée.
  • Le lac : pour piloter au calme le Jet Ski, ou pour commencer en douceur.
  • Le fleuve : petite promenade en Jet Ski à plusieurs.

En France il est possible de louer un Jet Ski avec ou sans permis.

La règlementation

La location de Jet Ski (véhicule nautique à moteur) est soumise à une réglementation spécifique. Est considéré comme Jet Ski, tout véhicule à moteur (scooter des mers, moto marine, moto aquatique) dépassant les 3 KW.

Le véhicule doit être approuvé par les affaires maritimes et être immatriculé. Tous les Jet Ski doivent être équipé d’un système d’arrêt automatique du moteur (coupe circuit) en cas de chute du pilote. Chaque véhicule doit posséder un anneau et un cordage de 3 fois sa longueur (en cas de besoin pour un remorquage), et un compartiment hermétique avec deux feux automatiques à main.

Le port du gilet de sauvetage est obligatoire.

La baignade est interdite quand le moteur est en marche. Si vous êtes à moins de 300 mètres des côtes, la vitesse maximale autorisée sera alors de 5 nœuds (soit 9 km/heure).

Pour utiliser un scooter des mers il vous faudra répondre aux critères suivant :

  • Avoir au moins 16 ans
  • Posséder un permis de plaisance (possible sans permis avec encadrement par un moniteur diplômé d’État)
  • Porter un équipement de sécurité
  • Utiliser les chenaux prévus à cet effet
  • Naviguer le Jet Ski en journée (le pilotage de nuit est interdit)

Qui peut louer un Jet Ski

La location d’un Jet Ski est conseillée aux adeptes à faible budget. En effet l’achat d’un scooter des mers est élevé pour les personnes aux revenus moyens. La location vous permettra d’en profiter en saison pendant la durée qui vous conviendra. Cela vous coutera moins cher et vous évitera les soucis d’entretien, de sécurité, et de transport.

La location se fait dans les clubs nautiques ou chez les particuliers. Dans les agences de location, plusieurs moniteurs pourront vous accompagner et veiller à ce que la location soit sécurisée et sans danger. Vous serez ainsi rapidement assisté par le club en cas d’accident ou de soucis technique. Il est possible aussi de louer un Jet Ski à un particulier, cependant il n’y aura pas de garantie sur la sécurité du matériel, ni sur sa fiabilité, ni sur l’assurance, et encore moins sur l’intégrité de la personne.  

La pratique du Jet Ski s’effectue en journée (il est interdit de conduire un Jet Ski la nuit), il faut avoir au minimum 16 ans, et disposer d’un des deux permis suivant :

  • Permis côtier, pour une utilisation en mer
  • Permis fluvial, pour une utilisation sur les fleuves, ou sur les lacs

Comment louer votre Jet Ski

Vous pouvez louer votre Jet Ski par téléphone, mail, contact Facebook, ou en direct. Que ce soit une location auprès d’un club ou d’un particulier, n’oubliez pas d’établir un contrat de location.

Soyez attentif aux instructions et avertissements qui vont seront donnés, d’autant plus si cela concerne la sécurité. N’oubliez pas que le Jet Ski fait partie des sports extrême.

Louer un Jet Ski sans permis

Il est possible de louer un Jet Ski sans permis, avec la présence d’un moniteur diplômé d’État et dans une base nautique agrée. C’est le cas chez Jet Alizé, les randonnées en Jet Ski sont encadrées par un moniteur diplômé.

Quel type de Jet Ski est fait pour vous

Voici quelques types de Jet Ski, pour vous permettre de faire votre choix en fonction des particularités de chacun.

  • Le Jet Ski spécial saut : Pour les pilotes expérimentés, adeptes de sensations fortes. Jet Ski à bras simple place léger et facile à manipuler.
  • Le Jet Ski spécial vague : Comme les surfeurs, la stature debout pour vous aider à dompter les vagues. Jet Ski avec un puissant moteur à quatre temps.
  • Le Jet Ski de mer : Deux types de Jet Ski, le Jet Ski à bras, et le Jet Ski à selle pour ceux qui recherchent des courses ou balades à plusieurs. Pourvu d’un moteur puissant.
  • Le Jet Ski d’eau douce : Préférez les modèles à selle multiple places pour deux ou trois personnes. Pourvu d’un moteur de puissance moyenne.

La durée des prêts de Jet Ski et les tarifs varient en fonction des sites de location, mais pour la plupart vous pourrez louer à la journée si vous avez le permis bateau. Les sites vous proposeront surement des locations de 20, 30 minutes, à 1 heure pour des excursions en groupe. N’oubliez pas de vérifier que l’équipement de sécurité obligatoire vous soit fournie gratuitement.

Pour la location, pensez à apporter votre pièce d’identité et votre permis bateau.

Les conditions de location d’un Jet Ski

  • La durée de location de votre Jet Ski dépendra du contrat que vous passerez avec le club nautique ou avec le particulier. Comptez généralement de 20 minutes à 2 heures.
  • Il vous faudra respecter les consignes de votre moniteur, ainsi que celles de votre contrat passé.

Équipement de Jet Ski obligatoire

Il est obligatoire de porter un équipement spécifique pour pratiquer le Jet Ski. Le port d’une combinaison en néoprène permettra de protéger votre corps en cas de chute.

Chaque vêtement et accessoire de sécurité devra être homologué avec la norme CE. L’équipement de sécurité des Jet Ski est régi par la Direction générale des infrastructures des transports et de la mer. 

A moins de 2 miles voici l’équipement obligatoire :

  • une combinaison portée ou un équipement individuel de flottabilité
  • un gilet de sauvetage
  • un système de repérage lumineux avec une autonomie de 6 heures minimum (lampe sur le gilet de sauvetage)
  • un coupe circuit (en cas de panne du véhicule)
  • un dispositif de remorquage avec anneau et cordage

Entre 2 et 6 miles voici l’équipement obligatoire et le matériel nécessaire :

  • 3 feux rouge à main
  • un sifflet ou une corne de brume
  • un compas magnétique
  • un livre des feux à jour
  • un RIPAM qui est l’équivalent du code de la route
  • les cartes marines de la zone de navigation
  • un dispositif de repérage et d’assistance pour une personne tombée à l’eau
  • un document sur le système de balisage de la zone de navigation

En plus de l'équipement obligatoire il est important de bien choisir sa tenue.

Comment effectuer votre randonnée Jet Ski

Que votre location de Jet Ski s’effectue avec ou sans permis bateau, vous aurez un contrat de location. Il faudra que vous écoutiez avec attention le briefing, afin de tenir compte des consignes de sécurité quand vous serez sur votre Jet Ski :

  • La posture à avoir sur le Jet Ski
  • Savoir quand accélérer, ou ralentir, ou avoir une vitesse constante
  • Comment effectuer un virage
  • La distance minimum à avoir entre deux Jet Ski
  • Le nombre de passager par véhicule

Le briefing s’effectue en dehors de la période de durée de location.  L’équipement nécessaire vous sera fourni par la base nautique.

L’histoire du Jet Ski

Le nom du premier Jet Ski est le « Kawasaki Jet Ski 400 », qui est le précurseur de la motomarine, car c’est celui qui a connu le premier succès commercial. Cependant ce n’est pas la première motomarine.

La première motomarine fut inventée par Clayton Jacobson II. Son premier prototype finalisé date de 1965, il s’agissait d’un Jet Ski à bras en aluminium pourvu d’un guidon mobile. Le second prototype en 1966, attira l’attention d’un constructeur, Bombardier ou BRP. Ce dernier va exploiter le prototype de Clayton Jacobson, pour créer une motomarine assise, le Sea-Doo. Malheureusement par manque d’aboutissement, le produit ne rencontre pas le succès escompté. BRP abandonne le projet de motomarine en 1970, pour se concentrer sur les motoneiges.

Jusqu’aux années 1070, Clayton Jacobson va construire 12 prototypes, ceux-ci devenant de plus en plus performants. En 1971, il signe un contrat d’exclusivité avec Kawasaki. Kawasaki va ainsi créer la première motomarine au succès commercial : le Jet Ski.

La motomarine deviendra un sport dans les années 1980, les engins seront de plus en plus performants avec des moteurs de 440 et 550 chevaux. Aux États-Unis, le succès du Jet Ski fut tellement important, qu’il nécessita la création d’une fédération mondiale. En 1977 la IJSBA fut créé (International Jet Sport Boating Association). Plusieurs fédérations se sont développées en parallèle :

  • EJSBA, antenne européenne de l’IJSBA.
  • UIM, l’Union Internationale Motonautique. Elle organise aussi des compétitions sportives internationales.
  • IFWA, L’international Freeride Watercraft Association, pour règlementer le freeride aux États-Unis.

En France, la réglementation considère le Jet Ski comme un véhicule nautique à moteur (VNM).

Différence Jet Ski et scooter des mers

Entre Jet Ski, scooter des mers, ou motomarine, il est souvent difficile de s’y retrouver. La différence entre Jet Ski et scooter des mers, est une différence de marque. En effet le Jet Ski est de la marque Kawasaki, alors que le scooter des mers n’a pas de marque en particulier.

Quelques définitions :

 

  • Le Jet Ski, est un véhicule de loisir nautique qui permet de se déplacer sur l’eau. On utilise ce terme de manière générique, cependant il s’agit d’un nom déposé par la marque Kawasaki.
  • Le Scooter des mers, qui porte aussi le nom de motomarine, est une moto aquatique qui est propulsée par hydrojet. La motomarine peut être à bras ou à selle. Son nom est le véhicule nautique à moteur (VNM).

Différence entre scooter des mers et motomarine :

 

La différence réside dans le lieu d’usage. En France, on parlera autant de scooter des mers que de motomarine. En revanche au Québec, on entendra rarement parler de scooter des mers. L’usage du mot motomarine, est recommandé par l’office québécois de langue française.

Certains ont tendance à penser que la différence entre motomarine et scooter des mers, serait dans la différence d’utilisation, à selle ou à bras. Ceci est faux, les deux peuvent être à selle ou à bras.

Différence motomarine à selle et motomarine à bras

Le Jet Ski debout, ou motomarine à bras, ou jet à bras :

 

La moto marine à bras (ou Stand-up) est plus petite que la motomarine à selle, et elle n’a pas de siège. Le pilote se tient debout.

Elle peut se pratiquer de trois façons :

  • Freeride, pratique qui consiste à effectuer des sauts dans les vagues, tout en faisant des figures.
  • Freestyle, c’est le pilote qui crée ses vagues sur une eau plate. Ensuite il se sert de son sillage pour réaliser comme en freeride des sauts et des figures.
  • Vitesse, course de vitesse avec circuit délimité par des bouées.

Le Jet Ski assis, ou motomarine à selle, ou jet à selle :

La motomarine à selle (ou Run) est beaucoup plus grande que celle à bras. Elle pourra être dotée de une ou de plusieurs assises. D’abord conçue pour 2 personnes, elle peut maintenant disposer de trois ou de quatre sièges. L’usage de la motomarine à selle sera plutôt familial, mais cela ne l’empêche pas de servir à des pratiques sportives.

Elle peut se pratiquer de deux façons :

  • Offshore, ou Rallye-Raid, course sur longue distance qui peut durer jusqu’à 6 jours.
  • Vitesse, course de vitesse avec circuit délimité par des bouées.

Pour résumer, la motomarine est un véhicule nautique de loisir, qui peut aussi être désignée par les termes scooter des mers, ou Jet Ski, ou Seadoo. Ces derniers sont finalement des marques déposées par Kawasaki et BRP. En raison de leur popularité et de leur succès, ces termes génériques sont maintenant employés par les utilisateurs pour désigner la motomarine.